Patrimoine Religieux


Église St-Laurent (Erezée)

 

L’église Saint-Laurent est un édifice néo-classique construit en grès en 1846. La façade et la tour sont de 1899. Suite à l’incendie de 1940, elle fut restaurée en 1946. Elle abrite de beaux fonts baptismaux romans  du XIIème siècle posés sur  socle gothique, avec une cuve à quatre têtes d’angles séparées par des feuillages.

 

Infos paroissiales :

http://www.paroisses-erezee.be/fichiers/clochers/erezee.php#village



Église St-Michel (Mormont)

 

L'église Saint-Michel, située dans l'ancien cimetière, est un édifice de tradition classique en moellons de grès et pierre bleue. Elle fut construite en 1834 par les habitants à la corvée. Les maçons avaient pour tout salaire la nourriture qui leur était fournie par les familles à tour de rôle. L'édifice a été terminé en 1835, sauf le clocher construit en 1864.

Il existait déjà une chapelle en 1580, appelée en 1615 « Chapelle sous l'invocation de St Michel ».

 

Infos paroissiales :

http://www.paroisses-erezee.be/fichiers/clochers/mormont.php#village



Chapelle St-Roch (Soy)

 

On sait qu’en l’an 1600, la peste sévissait à Soy et dans les environs.

Les pestiférés étaient mis en quarantaine à environ 2 kilomètres du village, cet endroit porte encore aujourd’hui le nom de « Fond des Malades ». Madame Bonne d’Ongnies, veuve de Henri de Barbançon, Seigneur de Soy, fit établir un cimetière hors de Soy pour les pestiférés. Afin d’obtenir la cessation du fléau, Jehan de Bohon, pour lors curé de Soy, et tous ses paroissiens firent vœux de garder à perpétuité la fête de Saint Roch, et chose remarquable, la peste cessa à l’instant même. En 1606, en mémoire de ce fait signalé, on songea à construire une chapelle en l’honneur de Saint Roch. L’emplacement  choisi fut le cimetière des pestiférés. Les travaux commencèrent  cette année là pour se terminer en 1607. Une inscription gravée sur une pierre de taille située au chevet de la chapelle, rappelle les  grandes étapes de son histoire. La chapelle fut agrandie et restaurée au 18ième siècle et reconstruite en 1896, à une centaine de mètres de la chapelle originelle. Magnifique construction de style mosan, elle est entourée de plantations, de verdure et de fleurs. De cet endroit, on découvre un magnifique panorama étendu en direction de la Famenne, des vallées de l’Ourthe et de l’Isbelle.

 

Fête de la St-Roch : 16 août (pèlerinage annuel).



Église St-Martin (Soy)

 

L’église Saint Martin, située à côté du château, dans l’ancien cimetière, est un édifice néoclassique en pierre calcaire. La tour date de 1663.

 

Infos paroissiales :

http://www.paroisses-erezee.be/fichiers/clochers/soy.php#village



Chapelle St-Pierre-aux-Liens (Biron)

 

Au XVIIème siècle, les habitants de Biron entreprirent la construction d'une chapelle. Ils la construisirent au sommet d'une butte rocheuse en forte déclivité vers le sud.Cet édifice a subi de nombreuses transformations au cours des siècles. Confessionnal en bois (vers 1700), bancs à terminaisons en fonte (XIXe s.), fonts baptismaux en calcaire (XVIIe s.), Saint-Pierre (XVIe s.) et Christ en bois (XVIIe s.), Vierge habillée (XIXe s.).

De tradition classique en brique et pierre bleue, il fut presque entièrement reconstruit en 1874. Au cimetière, croix tombales datant de 1635.

 

Infos paroissiales :

http://www.paroisses-erezee.be/fichiers/clochers/biron.php#village



Chapelle St-Rémi (Fisenne)

 

Dans l’axe de l’entrée principale du château de Fisenne, de l’autre côté de la route, se dresse la chapelle, de style Louis XIV. La construction date de 1713 (comme l’indique le chronogramme inscrit au frontispice de la porte d’entrée) mais elle a remplacé une construction plus ancienne qui était placée dans une direction contraire.

A l’intérieur, plusieurs dalles funéraires, dont la plus ancienne remonte à 1607. La chapelle possédait aussi un magnifique retable du 16ième siècle représentant en relief les principales scènes de l’enfance et de la passion du Christ. En chêne sculpté, ce retable a été légèrement érodé par le temps mais a conservé intactes ses figures principales, sa polychromie et sa dorure

primitives. Il est actuellement conservé au Musée Gaspar d’Arlon.

 

La chapelle de Fisenne est un bâtiment classé.

 

Infos paroissiales :

http://www.paroisses-erezee.be/fichiers/clochers/fisenne.php#village



Potale Notre-Dame de Verviers (Fisenne)

 

Une potale en calcaire est visible, en descendant vers Pont d'Erezée à un petit carrefour avec la rue des Roches: elle date de 1782, ses formes sont également chantournées et une petite niche, fermée par une petite grille en fer forgé, abrite une statuette en bois peint. Ce petit monument a probablement été placé là à l'initiative des Récollets de Durbuy. On peut y lire ces mots gravés dans la pierre: "NOTRE DAME DE / VERVIERS MÈRE DE / DIEU P.P.N. / 1782".

 



Église St-Lambert (Amonines)

 

L’Eglise Saint Lambert est un édifice de tradition classique en brique et pierre bleue, construit en 1824 (grâce à la générosité de la famille Philippin) sur une butte et entourée du cimetière. La tour date de 1863. Plusieurs croix en fonte ou en pierre se trouvent encore dans le cimetière : elles datent des 17ème, 18ème et 19ème siècles. On y trouve notamment une croix de sépulture en fonte de P.Jalhez avec au centre, le Sauveur crucifié et, à ses pieds, dans un cercle, la date de 1565. Lors de la démolition de l’église primitive, on découvrit un très ancien trésor de pièces de monnaie anciennes : il y eut procès pour la possession de ce trésor entre la fabrique d’église et la demoiselle Philippin, mécène de la nouvelle église. L’église possède un chemin de croix peint par Godar, artiste dinantais. Le tableau du grand autel date de 1778. On peut encore y voir un ostensoir, pièce d’orfèvrerie remarquable, offert par Messire de Creppe en 1614, un banc de communion de 18ème siècle, une statue de Saint Roch en bois (17ème siècle), de Saint Donat (18ème siècle) et de la Vierge (19ème siècle).

 

Infos paroissiales :

http://www.paroisses-erezee.be/fichiers/clochers/amonines.php#village



Chapelle Notre-Dame (Amonines)

 

Située au carrefour de la rue de Dochamps et de la Drève, la Chapelle Notre-Dame fut offerte par Mademoiselle Philippin. On peut lire sur une pierre de taille située au-dessus de l'entrée: "Dédiée à la Vierge Immaculée/ par Mademoiselle Philippin rentière/ Amonines l'an 1873"



ROYAL SYNDICAT D'INITIATIVE D'EREZEE

Rue du Pont d'Erezée, 1 a

6997 EREZEE

T : 086/47.73.01

si.erezee@skynet.be

www.erezee-info.be

Notre bureau se trouve dans le bâtiment

de la gare du Tramway touristique de l'Aisne.


Ons kantoor is gevestigd in het gebouw van Toeristische Tram van de Aisne station.

 

HORAIRES :

Lundi au vendredi : de 9h à 12h et de 13h30 à 16h.

Samedi : de 10h à 12h30 et de 14h à 16h.

Dimanche (juillet et août) : de 8h30 à 12h30.

OPENINGSUREN :

Maandag tot vrijdag :

van 9u. tot 12u. en van 13.30u. tot 16u.

Zaterdag : van 10u. tot 12.30u. en van 14u. tot 16u.

Zondag (july en augustus) : van 8.30u. tot 12.30 u.